Revenir au site

Retour sur le Café Gourmand avec  Anne Rubinstein

 

Nous avons eu la chance d'accueillir Anne Rubinstein lors de notre dernier café gourmand, organisé par hkind en partenariat avec Femmes de Santé. Un grand merci à elle pour son intervention sur la place des femmes à l'hôpital et l'action de l'AP-HP sur le sujet. Nous tenons aussi à remercier Maif Start Up Club qui nous a accueilli dans le respect des gestes barrières ainsi que 1healthmedia, notre partenaire, pour nous avoir offert ces excellents choux de chez Bulliz.

Anne Rubinstein considère 3 axes différents dans l'égalité femmes-hommes :
- le volet de l'égalité professionnelle,
- la lutte contre les comportements inappropriés,
- la lutte contre les violences faites aux femmes.

Constat :
- à l'AP-HP, 58% des médecins sont des femmes mais seulement 20% sont des PU-PH. Pour ces femmes PU-PH, il y a un écart de 2 ans dans l'âge d'accession à cette reconnaissance, en défaveur des femmes,
- en 2019, seulement 35% des candidats pour être PU-PH étaient des femmes,
- 58% de femmes médecins mais seulement 29% de directrice de départements médicaux universitaires,
- un écart de rémunération lié à l'ancienneté ou lié à la répartition par discipline. Les disciplines les plus lucratives sont occupées par les hommes,
- un écart de rémunération dans la fonction publique hospitalière. Pour le personnel non-médecin, à l'AP-HP, on observe un écart de 10% entre les femmes et les hommes, même quand ceux-ci sont encadrés par une grille de la fonction publique,
- en France, 48% des directeurs d'hôpitaux sont des femmes mais seulement 26,3% occupent des emplois fonctionnels, c'est-à-dire les emplois les plus gratifiants et rémunérateurs.
Propositions :
- continuer à valoriser et encourager les femmes en responsabilités,
- arrêter de se mettre des freins et oser,
- "prendre la parole et expliquer à quoi on est confronté",
- réfléchir à la question du congé paternité que les hommes ne prennent pas toujours, faut-il le rendre obligatoire ?
- "être intransigeant quand on a une responsabilité sur certaines actions",
- mettre en place des cellules d'écoute,
- et ne pas conclure tant qu'il n'y a pas de candidatures équilibrées lorsque l'AP-HP ouvre un poste.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK